Les conversions…

de fils, de perles, de…

Je m’amuse souvent à faire des conversions entre les couleurs données sur un diagramme et les couleurs de fils de soie HDF avec lesquels je souhaite les broder.

Parfois j’ai quelques un(e)s de mes ami(e)s qui me demandent POURQUOI je fais ces conversions, pourquoi je perds mon temps à rechercher la couleur la plus exacte, celles qui me paraît la plus juste, ou correspondant le mieux au design à mes yeux. Pourquoi ne pas simplement garder les références données ? Pourquoi ne pas tout simplement utiliser des fils de coton, etc…

Et là je me retrouve face à cet abîme d’incompréhension lorsque je parle de ce « hobby », ce « passe-temps » qui est le mien. Depuis que j’ai découvert les fils de soie de Vikki Clayton, j’aime broder avec, j’aime la sensation de leur fil entre mes doigts, j’aime leur douceur, j’aime leur chatoiement. J’aime ces fils-là, tout simplement. Et je n’aime plus broder avec du coton.

Pareil concernant les perles… La plupart des deigners nous mettent des Mill Hill partout, mais je déteste les Mill Hills !!! Elles ne sont pas belles, trop de perles à jeter dans un paquet, etc. Je préféère les « Delicas » de Miyuki. Ou encore leurs Rocailles (a.k.a Seed Beads). J’aimerais bien essayer les Toho, par curiosité, pour voir ce qu’elles donnent, si elles me plaisent ou non et pourquoi.

La réponse est aussi simple que cela, mais pour la grande majorité de ceux qui me posent cette question elle est totalement incompréhensible… Et c’est là que je me suis rendue compte d’une deuxième chose : aujourd’hui plus grand monde n’a de véritable « hobby », cette activité que l’on fait en-dehors de son travail parce que l’on aime cela. Cette activité qui en appelle à notre créativité, nous permet de nous évader du quotidien, d’exprimer une autre partie de nous-même.

Lorsque je regarde autour de moi pour des trouver activités pour ma fille, pour lui apprendre, lui donner une mesure des différentes activités qu’elle peut éventuellement commencer telle que la poterie, la céramique, la petite menuiserie, la peinture, la couture, la fabrication de bijoux etc je ne trouve rien pour les enfants ! Certes pour certaines je peux faire des activités moi-même, mais seulement jusqu’à un certain niveau et certainement pas toutes ! Et je me dis que c’est dramatique ! Si les enfants n’essaient pas, ne peuvent pas tester les différentes activités alors comment peuvent-ils trouver ce qu’ils vont aimer ? On les plante devant la télé et puis voilà ! C’est un raccourci certain, mais c’est vrai !

Bon… Baste sur la petite réflexion philosophique 🙂 Cet article avant tout pour dire que j’ai mis à jour la Page des « Conversions » et que j’y ai rajouté celle du Crescent Moon Dragon de Joan Elliott.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Contrat Creative Commons
%d blogueurs aiment cette page :